Chercher

Schöck s'ouvre au Japon. Cérémonie de lancement à Tokyo.

News_Tochtergruendung_Japan_470x260px_RGB_Startseite_130353
News_SchoeckJapanTeam_470x260px_x3_RGB_Newsseite_130353
News_EinfuehrungIsokorbJP_470x260px_x3_RGB_Newsseite_130353
News_Michael_Schmitz_470x260px_x3_RGB_Newsseite_130353
News_BaustelleJapan_470x260px_x3_RGB_Newsseite_130353
Après l'Europe et l'Amérique du Nord, Schöck exporte désormais aussi vers l'Asie.

C'est à l'Ambassade d'Allemagne à Tokyo que Schöck Bauteile GmbH de Baden-Baden à célébré son entrée officielle sur le marché japonais en présence de 140 invités triés sur le volet. Après l'Europe et l'Amérique du Nord, le fabricant de matériaux de construction exporte désormais aussi vers l'Asie. La nouvelle société Schöck Japan Co Ltd, sous la direction de Noboru Ishii, aura pour mission d'imposer sur le marché  japonais l'élément d'isolation thermique pour balcon Schöck Isokorb®, déjà éprouvé en Europe.

La prise de conscience croissante des Japonais en faveur de l'efficacité énergétique du bâtiment augure un avenir prometteur. Durant trois ans, Schöck a minutieusement préparé son entrée sur ce marché. «Nous avons adapté notre produit au marché japonais. Les critères de sécurité sont différents là-bas, notamment pour ce qui est de la protection contre les séismes et les incendies.

Michael Schmitz, directeur général de Schöck nous explique que depuis septembre 2012, Isokorb® est également homologué par l'office d'homologation BCJ».

Stefan Herzberg, hôte et représentant de l'ambassade d'Allemagne, a exposé aux convives le rôle exemplaire de l'Allemagne dans le domaine des enveloppes de bâtiment efficaces et des économies d'énergie dans le bâtiment. Parmi les invités, nous avons eu le plaisir de compter des représentants de haut rang de l'économie, de la politique, des médias et de la science. Le professeur Hikaru Konayashi et le professeur Sakamoto, de même que le député Mito Kakizawa, ont souligné l'importance économique et politique de faire des économies d'énergie dans le bâtiment.Au Japon, à ce jour, 40% des besoins énergétiques des bâtiments d'habitation sont consacrés au chauffage. Tout particulièrement à Hokkaïdo, où l'hiver est long et rude, l'efficacité énergétique est un thème incontournable. Certains architectes japonais ont reconnu le problème et ont recours à de nouvelles connaissances et de nouveaux produits efficaces pour la planification des bâtiments.