Chercher

La conductivité thermique λ

La conductivité thermique désigne une caractéristique d'un matériau et dépend de la température. Ce faisant, la quantité de chaleur traversant un matériau est indiquée à l'aide de la conductivité thermique. Un petit coefficient λ signifie une faible conductivité thermique et une résistance élevée à la chaleur et donc une bonne isolation thermique. Ainsi, l'acier par exemple, a une conductivité thermique très élevée (15 à 50 W/(mK)), alors que les éléments d'isolation ont une très faible conductivité thermique (env. 0,035 W/(mK)).

Sachant que la quantité de chaleur qui s'écoule en 1 seconde à travers 1 m² d'un matériau homogène de 1 m d'épaisseur est calculée en Ws lorsque la différence de température est de 1 K. Elle est mesurée de 10 °C à 9 °C.

S'agissant de la conductivité thermique, la norme SIA 180:2014 fait la distinction entre les coefficients de mesure communément admis, les coefficients spécifiques au produit et ceux qui sont reproduits en tableau. 

La conductivité thermique équivalente λeq

La conductivité thermique équivalente λeq d'un élément de construction composé de plusieurs matériaux est la conductivité thermique d'un matériau de substitution parallélépipédique et homogène de même dimension et qui livre le même effet de protection thermique à l'état monté que le matériau de construction complexe.

Conformément au document européen d'évaluation (European Assessment Document - EAD) pour les éléments structurels et isolants instauré en 2017, λeq est calculée comme suit.

Selon la méthode de calcul conforme au document européen d'évaluation (European Assessment Document - EAD), un calcul tridimensionnel détaillé des ponts thermique est effectué avec l’élément structurel et isolant. Pour cela, la structure complexe d’un élément structurel et isolant est modelée en détail et la perte de chaleur via le pont thermique est déterminée. La conductivité thermique équivalente λeq et la résistance thermique équivalente Req sont calculées à partir de la perte de chaleur se produisant.

Le calcul détaillé des ponts thermiques

S’il faut procéder à une vérification précise des ponts thermiques pour calculer les valeurs ψ ou fRsi, il est possible d’utiliser la valeur λeq pour la modélisation du détail de raccordement. Pour cela, un rectangle homogène ayant les dimensions du corps d’isolation de l’élément Schöck Isokorb® est placé à sa position dans le modèle et la conductivité thermique équivalente λeq est affectée, voir illustration. Cela permet ainsi de calculer facilement les valeurs caractéristiques de la physique du bâtiment d’une construction.

La méthode de calcul pour déterminer la valeur λeq a été validée dans l’agrément technique européen (European Technical Assessment - ETA) sur la base du document européen d'évaluation (European Assessment Document - EAD) pour les éléments structurels et isolants et pour l’élément Schöck Isokorb® basé dessus.

Un calcul peut être effectué en utilisant un logiciel pour les ponts thermiques disponible sur le marché au moyen des hypothèses thermiques conformément aux normes  SN EN ISO 6946. Il est ainsi possible de calculer outre les pertes de chaleur du pont thermique (valeur ψ) également les températures superficielles ϴsi et ainsi le coefficient de la température fRsi.

Vous trouverez les valeurs caractéristiques respectives de la physique du bâtiment λeq en ligne à l’adresse suivante :

www.schoeck-bauteile.ch/download/physique-du-batiment

Vous avez des questions au sujet du portail Schöck réservé aux ponts thermiques ?

Schöck Bauteile AG

Neumattstrasse 30

5000 Aarau

Téléphone : 062 834 00 10

Fax : 062 834 00 11

E-mail : info@schoeck-bauteile.ch