Chercher

Haut niveau d'isolation thermique et d'insonorisation aux bruits d'impact du Sevogelpark à Bâle

Lors du raccordement de balcons et de pergolas, ce sont les éléments de séparation dotés d'une isolation optimisée qui contribuent le plus largement à l'isolation thermique et à l'insonorisation aux bruits d'impact. Le maître d'œuvre du «Sevogelpark», un complexe résidentiel exclusif situé à Bâle, a décidé de s'appuyer sur les excellentes caractéristiques d'isolation thermique et acoustique aux bruits de chocs de la nouvelle génération des rupteurs Schöck Isokorb. Le modèle «Schöck Isokorb® XT» offre un façonnage des plus simples et une épaisseur du corps d'isolation de 120 millimètres. Il est d'ailleurs homologué par le Passivhaus Institut de Darmstadt (Allemagne) en tant qu'élément pauvre en ponts thermiques et adapté à la construction d'habitations passives. Comparé aux types habituels d'Isokorb dont l'épaisseur du corps d'isolation se limite à 80 millimètres, il garantit une isolation thermique améliorée de près de 30 pour cent et une optimisation de l'insonorisation aux bruits d'impact pouvant atteindre 50 pour cent. Dans le cadre du Sevogelpark, l'ensemble de ces caractéristiques va contribuer de manière décisive aux performances énergétiques: une fois achevés, les bâtiments de ce complexe suisse seront les premiers à obtenir le label Minergie-P.

Le Sevogelpark est un grand parc de près de 7'000 mètres carrés situé dans la Sevogelstrasse à Bâle. Conformément aux conditions générales d'un plan d'aménagement urbain voté en 2007, 65 appartements de luxe en copropriété répartis sur deux bâtiments de plusieurs étages seront construits sur ce site d'ici l'été 2010. Un immeuble de six étages sera aligné sur la Sevogelstrasse, alors qu'un autre bâtiment de neuf étages sera érigé en décalage au milieu de la verdure.

Premier complexe immobilier suisse avec le label Minergie-P

Une fois achevés, les bâtiments de ce complexe immobilier suisse seront les premiers à obtenir le label Minergie-P. La bien nommée «oasis résidentielle du Sevogelpark» ne consommera qu'un cinquième des besoins énergétiques d'une construction traditionnelle.

Les exigences élevées relatives à la protection thermique de la construction impliquent de minimiser les ponts thermiques dans la zone de raccordement des éléments de construction. Pourtant, le pont thermique «balcon» peut avoir un impact négatif sur l'isolation thermique des bâtiments, comme les ailerons d'un cylindre. Dans le cadre de normes toujours plus strictes en matière d'économie d'énergie, les experts de Schöck ont su réagir à la demande croissante en faveur d'éléments de raccordement à haut niveau d'isolation thermique et ont perfectionné les rupteurs Isokorb, dont la réputation n'est plus à faire, afin que ces éléments satisfassent des exigences d'isolation thermique particulièrement élevées. Le modèle Isokorb® XT est disponible sur le marché suisse depuis novembre 2008. Cette nouvelle génération se caractérise par l'excellence éprouvée de son isolation thermique, laquelle s'appuie avant tout sur l'utilisation de matériaux innovants (Neopor, modules de compression HTE, acier inoxydable) et sur l'augmentation de l'épaisseur de son corps d'isolation. Au lieu de 80 millimètres, son corps d'isolation en Neopor atteint une épaisseur de 120 millimètres. Le modèle Schöck Isokorb® XT s'adapte donc aux isolations de plus en plus épaisses des façades. Le Neopor (ʎ=0,032 W/mK) absorbe mieux les radiations thermiques à l'intérieur du corps d'isolation que le Polystrol habituellement utilisé, garantissant ainsi une isolation thermique supérieure. Par ailleurs, les modules de compression HTE déjà extrêmement isolants d'un point de vue thermique ont encore été optimisés (l'abréviation HTE signifie ici Haute Efficacité Thermique). Quant au béton de fibres acier de haute résistance renforcé de microfibres, il affiche d'excellentes qualités thermiques. Le nouveau Schöck Isokorb® XT est également constitué de pièces en acier inoxydable de haute qualité, dont la résistance à la traction a été améliorée. À résistance égale, ce nouvel acier permet de réduire le diamètre des barres ainsi que de limiter la superficie de la section assurant la conductivité thermique. En tant qu'élément pauvre en ponts thermiques, le rupteur Schöck Isokorb® XT est la solution idéale pour les constructions répondant à des exigences élevées en matière de protection thermique.

Parfaite protection intégrée contre les bruits de chocs et les incendies

Garantir l'insonorisation aux bruits d'impact dans les espaces de vie et de repos d'une habitation est l'un des critères essentiels pour définir son niveau de confort. Le nouveau rupteur Isokorb permet de faire face sans aucune difficulté à la différence de niveau de bruit de chocs (≥ 5 décibels) émanant des balcons exigée par les investisseurs et réalisée par le biais d'éléments de raccordement appropriés. Selon une vérification effectuée par la Hochschule für Technik de Stuttgart (Allemagne), il permet même de réduire de 9 à 15 décibels les bruits d'impact, en fonction du type d'armature utilisé, par rapport aux liaisons de béton coulé sans interruption. En termes d'isolation acoustique aux bruits de chocs, l'amélioration moyenne de près de 50 pour cent qu'il offre par rapport aux rupteurs Schöck Isokorb habituels est principalement due, en plus de l'utilisation de matériaux insonorisants, à l'optimisation de la section d'armature et à une inclinaison plus faible des barres d'armature. Les modèles Isokorb® se conforment donc aux prescriptions révisées pour la protection contre le bruit dans le bâtiment de la norme SIA 181 de 2006. Qui plus est, ils sont disponibles dans la classe de résistance au feu exigée pour l'oasis résidentielle du Sevogelpark: en ce qui concerne les connexions béton, tous les nouveaux types de rupteurs Schöck Isokorb® ont été homologués anti-feu et répertoriés dans la classe de résistance R90 par l'AEAI (Association des établissements cantonaux d'assurance incendie). «En nous basant sur les rapports de tests attestant de coefficients de transmission thermique très faibles et de valeurs d'isolation aux bruits de chocs très élevées, nous avons décidé, en tant qu'entreprise mandatée, et en accord avec le bureau d'analyse des contraintes et l'ingénieur en physique du bâtiment, de mettre en œuvre des variantes Isokorb nettement plus faciles à poser, à la place de la solution d'insonorisation spéciale recommandée», déclare Markus Stauffenegger, chef de chantier chez Wenk AG.

Meilleure définition des types et des positions

Les types de rupteurs Isokorb® et leur position exacte entre le balcon et la dalle sont définis par des ingénieurs compétents employés par le fabricant, lesquels tiennent compte de tous les aspects d'optimisation possibles. Dans le cas de balcons sur poteaux, les modèles Isokorb de type QXT 40 ont la priorité: d'une hauteur comprise entre 150 et 280 millimètres et affectés à la classe de résistance au feu F90 conformément à la certification de protection incendie de l'AEAI (n° Z 18504), ils résistent en toute sécurité à la transmission d'efforts tranchants atteignant près de 50 kN/m. Avec des balcons mesurant environ 6 mètres sur 2,5, il suffit de trois ou quatre rupteurs Isokorb (longueur d'armature 0,5 ou 1 mètre) par liaison de balcon. Comme le type d'armature QXT ne peut transmettre que les efforts tranchants, il faut opter pour un appui simple afin de déterminer l'armature des dalles intérieures et dalles de balcons attenantes. Selon les calculs relatifs aux ponts thermiques effectués par le planificateur, le rupteur Isokorb® de type QXT 40 garantit une déperdition thermique minimale d'à peine 0,13 W/mK, ce qui joue un rôle déterminant dans l'isolation thermique de la construction.

Montage rapide et testé des rupteurs Isokorb

Lors du montage, il convient notamment de compenser le décalage altimétrique entre les dalles et les balcons. Le contact des armatures inférieure et supérieure des dalles intérieures et dalles de balcons attenantes doit être optimal aux niveau des éléments, afin d'assurer l'étanchéité, tout en tenant compte de l'enrobage béton obligatoire. Les éléments d'isolation F90 de Schöck placés respectivement sur les côtés entre les nouveaux rupteurs Isokorb n'agissent en aucun cas comme des réducteurs de charge. Ils sont découpés directement sur le chantier. «Les rupteurs Isokorb sont très faciles à manipuler. Avec l'intégration de certains travaux connexes, comme le ferraillage des raccordements, le temps de pose moyen est limité à dix minutes par Isokorb», selon les propos de M. Stauffenegger.

Au final, l'ingénieur en physique du bâtiment documente minutieusement le parfait état de chaque dalle montée, y compris l'armature et les éléments de raccordement au balcon, dans le cadre de la réception par procès-verbal d'essai, en tenant compte des exigences élevées liées à la qualité de la physique du bâtiment. Le gros œuvre et le montage de quelque 195 rupteurs Isokorb doivent être terminés d'ici la fin du mois de janvier 2010.

Auteur: Hans-Gerd Heye (ingénieur diplômé)

Panneau de chantier:

Maître d'ouvrage: Construba AG, Lange Gasse 47, CH-4052 Bâle

Conception, planification et commercialisation: Carabelli Architekten AG, Lange Gasse 47, CH-4010 Bâle

Analyse des contraintes: Dill und Partner AG, Hohlegasse 4, CH-4104 Oberwil

Physique du bâtiment: Gartenmann Engineering AG, St. Jakobs-Strasse 54, CH-4052 Bâle

Exécution des travaux: Wenk AG Hoch- und Tiefbau, Schnecklerenstrasse 22, CH-4414 Füllinsdorf

Fabrication et dimensionnement des Isokorb: Schöck Bauteile AG, Neumattstrasse 30, CH-5000 Aarau

Montage des Isokorb: de fin mai 2009 à janvier 2010