Chercher
Aarau

Pare-feu certifié pour les raccords de dalles en porte- à-faux

Aufquellendes_Feuerschutzband
Isokorb_integrierte_Feuerschutzba_nder
Punktuelle_Elemente_Brandschutzplatten
Le pare-feu constitue pour les architectes et les ingénieurs un point sensible et complexe de la construction. S'agissant également du raccordement de composants en porte- à-faux, comme les balcons par exemple, la sécurité ne dépend pas seulement de la st


La multitude de directives ne simplifie pas les choses et celles-ci peuvent varier d'un canton à un autre, tout comme les méthodes de réception par les autorités administratives. Quel que soit le cas de figure, le maître d'ouvrage ou le contremaître mandaté est responsable de l'application des normes et des directives AEAI sur les pare-feu. Si ces dernières sont respectées, les exigences cantonales sur les pare-feu sont alors, elles aussi, remplies. L'utilisation de composants certifiés AEAI, par exemple le raccordement pour dalles en porte-à-faux Schöck Isokorb, est pour tous les intervenants le justificatif le plus fiable et le moins contesté.

Prescriptions sur les techniques de pare-feu

S'agissant des dalles en porte-à-faux, les points suivants sont évalués pour déterminer les exigences en matière de protection incendie: ouvrage porteur et composant, matériaux utilisés et sécurité des issues de secours. Combien d'étages compte le bâtiment? Le balcon est-il ouvert ou vitré? Sert-il d'issue de secours? Dans quelle classe d'incendie les matériaux utilisés sont-ils rangés? Selon les réponses à ces questions, la classification va de «aucune exigence particulière» à une résistance au feu sur une durée d'au moins deux heures.

Contrôle indépendant en cas d'incendie déclaré

L'AEAI fait la distinction entre composants et matériaux. Etant donné sa fonction porteuse, elle a désigné le Schöck Isokorb comme un composant devant fournir la protection pare-feu en tant que construction globale (raccord du balcon avec le plancher). Le certificat de protection incendie REI120 selon AEAI et EN dont Schöck dispose depuis 2008 et dont la validité est garantie jusqu'en 2018, est le résultat de tests complexes avec des incendies déclarés jusqu'à 1000°C, réalisés par des instituts accrédités et indépendants (Isokorb type K en 120/80 mm).

Protéger les barres d'armature

Le corps isolant en polystyrène est enveloppé d'une bande de silicate fibreux liée au ciment et résistante au feu sur les côtés étroits et d'une bande pare-feu intumescente, c'est-à-dire capable de s'épaissir en cas d'incendie, sur le côté étroit supérieur. Cela permet d'empêcher les gaz chauds de s'infiltrer dans les joints se dilatant et d'atteindre les barres d'armature qui s'en trouveraient affaiblies. Tous les types d'Isokorb sont au moins de catégorie REI90 (béton armé sur béton armé), les autres types standards sont même disponibles en version REI120 et identifiés en conséquence

Téléchargements
72dpi-148.zip
zip, 452,52 KB
300dpi-149.zip
zip, 1,29 MB
141007_schoeck_medieninfo_brandschutz_fr.pdf
pdf, 83,09 KB
141007_schoeck_medieninfo_brandschutz_fr_plain.docx
docx, 16,64 KB