Chercher
Aarau

Un terrain abandonné revit

Scho_ck_Europaallee_Visu_Lagerstrasse
Scho_ck_Europaallee_Visu_Loggias
Scho_ck_Europaallee_IK_K_Brand_Detail
Scho_ck_Europaallee_IK_K_Einbau
Scho_ck_Europaallee_Kragplatte_Schnitt

Les CFF sont non seulement la plus grande entreprise de transport de Suisse, mais aussi l'un des plus grands propriétaires et exploitants immobilier. Le long des voies de chemin de fer de la gare centrale de Zurich, de nouveaux locaux d'habitation, industriels et des bureaux seront construits en 8 étapes sur 78 000 m².

Un imposant complexe baptisé «Europaallee» est actuellement érigé entre la gare centrale et la Langstrasse. Pour de nombreux habitants, ce terrain a constitué un no man's land pendant plusieurs décennies. Finalement, après presque 30 ans de planification, un projet verra le jour en quelques années. Les dimensions de ce nouveau quartier sont impressionnantes: d'ici à 2020, 400 appartements et 160 chambres d'hôtels devraient être construites. 6 000 personnes et 2 500 étudiants y travailleront.

Loggias et cloisons pare-feu

Le premier coup de pioche a été donné en août 2012 sur la parcelle G. Le projet prévoie 9 000 m² de surfaces destinées aux prestations de services (HNF) et environ 12 000 m² de surface d'habitation (HNF). Deux tours de hauteur différente abriteront respectivement 46 logements en copropriété (hauteur: env. 60 mètres) et 72 logements pour personnes âgées (hauteur: env. 47 mètres), sans oublier l'infrastructure adéquate. Plutôt que des balcons, les architectes ont opté pour des loggias vitrées. La rupture thermique entre ces «jardins d'hiver» non chauffés (plus d'une centaine au total) et l'espace intérieur est assurée par l'Isokorb Schöck. Les loggias étant raccordées avec des câbles électriques, elles sont considérées comme des pièces d'habitation par la police des incendies. Les raccordements des dalles en porte-à-faux devaient donc être cloisonnés pour des raisons techniques de protection contre les incendies afin d'empêcher la propagation du feu d'un étage à un autre.

Consoles isolantes avec certificat VKF

Cette directive sur la protection des incendies est applicable pour les bâtiments de cinq étages et plus. De même, consoles isolantes des dalles en porte-à-faux doivent être certifiés. L'Isokorb de Type K de Schöck Bauteile AG est certifié depuis plusieurs années par l'union cantonale des assurances incendies VKF (REI 120). Ainsi, l'entreprise est aujourd'hui encore le seul fournisseur du marché Suisse donnant des résultats en cas d'incendie à 1 000°C. C'était un point déterminant dans la réalisation de ce projet.

Fabrication d'Isokorb spéciaux

Les quelque 1 000 éléments Isokorb requis pour la parcelle G sont des fabrications spéciales possédant des armatures de longueur et de diamètre différents. La surface supérieure des dalles en porte-à-faux des loggias présentant une légère pente pour l'écoulement des eaux sur le côté supérieur et donc une contracture vers l'extérieur, l'inclinaison des barres d'armature supérieures de l'Isokorb est la même. De cette manière, le recouvrement en béton requis est assuré. Simultanément, l'Isokorb a été renforcé par dessous à l'aide d'une barre d'armature droite. Le corps isolant en polystyrène est pourvu sur sa tranches supérieure et inférieure de plaques anti-feu en silicate fibreuse liée au ciment avec une bande intumescente sur les tranches latérales supérieures, se boursouflant en cas d'incendie. Ainsi, le produit Schöck utilisé pour l'Europaallee remplit deux fonctions: la rupture thermique des loggias non chauffées avec l'intérieur et la protection contre la propagation du feu.

Téléchargements
72dpi-101.zip
zip, 16,14 MB
300dpi-92.zip
zip, 7,64 MB
140121_Schoeck_R_f_rence_Rapport_Europaallee.pdf
pdf, 386,32 KB