Chercher
Bâle, CH

Le bloc 10 sur le site de Roche

BIL_REF_BSN_3D_16z9_FHD.jpg

Un service médical, les sapeurs pompiers et un atelier sont hébergés dans l’aile nord du bloc 10 Roche/Wettsteinallee,à Bâle
Photo: wh-p Ingenieure AG, Basel

BIL_NEWS_KST_2_16z9_FHD.jpg

Les raccords de dalles saillantes de taille exceptionnellement grande ont été confectionnés dans une aciérie de Lucerne.
Photo: F. Hofmann-La Roche AG/Foto Wolf

BIL_NEWS_KST_1_16z9_FHD.jpg

124 Isokorb® spéciaux de type KST et QST et 4 éléments d’angle ont été utilisés pour les deux avant-toits.
Photo: F. Hofmann-La Roche AG/Foto Wolf

BIL_NEWS_KST_3_16z9_FHD.jpg

La saillie des supports en acier est de 6 mètres sur le côté long et de 2 mètres sur le côté court.
Photo: F. Hofmann-La Roche AG/Foto Wolf

BIL_NEWS_KST_4_16z9_FHD.jpg

Un seul Schöck Isokorb® pèse 80 kilos, les éléments d’angle étant encore plus lourds.
Photo: F. Hofmann-La Roche AG/Foto Wolf

Le bloc 10 a été achevé l’année dernière sur le site de Roche, à Bâle. L’avant-toit monté en porte-à-faux de six mètres est un élément caractéristique et qui s’avère très pratique.

Le nouveau bâtiment de cinq étages consiste en une structure béton, la façade étant composée de grandes surfaces vitrées et de parapets en béton. D’un point de vue technique, l’imposant avant-toit du rez-de-chaussée mérite d’être évoqué. Avec un porte-à-faux d'environ 6 mètres, 2 mètres sur les côtés du bâtiment, la construction en acier est fixée à la dalle de béton renforcée par des raccords spéciaux de dalles saillantes atteignant à elles seules 36 cm d’épaisseur. L’avant-toit fait office d’abri contre les intempéries lors de la manutention des marchandises et des travaux de préparation et de maintenance des véhicules de pompiers et de secours.

Fabrication de raccords spéciaux pour les dalles saillantes

L’histoire de la fixation débute chez le spécialiste des constructions en acier d’Emmen. C’est ici que les éléments d'un format hors standard ont été soudés et montés à la main pour être ensuite livrés sur le chantier avec un poids final de près de 80 kg chacun, les éléments d’angle étant encore plus lourds. En combinant des éléments KST et QST, des barres d’armature inoxydables et une plaque d’acier de 4 cm d’épaisseur, cet Isokorb® absorbe des efforts de compression et de traction considérables du bloc 10. Un support en acier horizontal a été fixé à chacun des Isokorb bétonnés dans la dalle. Ensemble, ils forment une sorte de charpente dont la face inférieure a été habillée de plaques de plâtre crépis et résistant aux intempéries et la face supérieure recouverte de tôle ondulé et végétalisée. La structure de l’avant-toit fait quelque 50 cm de haut et pèse près de 220 kg par m2.