Chercher

Standard de Minergie

Le standard Minergie a été introduit en 1998 en Suisse et constitue actuellement le standard énergétique le plus important pour les maisons passives. Le schéma 16 représente l'évolution conforme au standard Minergie.

Des exigences très strictes sont posées à la qualité et à l'efficacité énergétique des bâtiments. L'exigence la plus importante est sans doute celle qui porte sur le besoin en chauffage qui ne doit pas être supérieur à 38 kWh/m² selon le standard Minergie. Cela correspond à env. 3,8 l de fioul par m² et par an.

170591_Bbea_IK_Tabellen_aus_130493_Grafik_Minergie_Vortrag_DE_CH-fr.svg

Illustration 16: besoin en chaleur de constructions neuves 

 

Les exigences ne peuvent être respectées que si une grande attention est accordée à l'exécution des détails. Ce faisant, il importe d'être particulièrement vigilant à la saturation de l'air et aux ponts thermiques (voir Ponts thermiques dans une maison passive). Pour ce faire, les pertes de chaleur dues à des fuites doivent être évitées et des composants de grande qualité tels que les composants de murs et de fenêtres doivent être utilisés pour une consommation d'énergie basse. Pour réduire les pertes de chaleur liées à la ventilation, les maisons passives sont équipées de ventilations automatiques avec échangeur de chaleur. Cela signifie que la chaleur de l'air évacué est puisée et envoyée dans l'air frais.

Grâce à une construction économique en énergie, le besoin en énergie d'une maison passive est faible. Les gains énergétiques internes dans une maison passive sont obtenus par de grandes surfaces vitrées (= gains énergétiques solaires), les gains internes tels que les appareils électriques, les habitants et le cas échéant un chauffage d'appoint. Pour pouvoir garantir la protection thermique en été, des possibilités suffisantes d'ombragement des surfaces vitrées doivent être planifiées. Ainsi, un climat ambiant agréable peut être garanti en permanence.

Récapitulatif:

  • Exigences strictes sur tous les composants en termes de coefficient U (coefficient de transmission thermique)
  • Une exécution consciencieuse écartant tout risque de pont thermique
  • De grandes surfaces vitrées orientées plein sud permettent de profiter au maximum de l'énergie solaire en hiver
  • Des mesures de planification et/ou de conception doivent éviter une surchauffe en été
  • Des installations permettant de récupérer la chaleur du système d'aération réduisent les pertes de chaleur dues à la ventilation
  • La densité de l'air de l'enveloppe du bâtiment empêche les pertes de chaleur par les joints et les écartements
Vous avez des questions au sujet du portail Schöck réservé aux ponts thermiques ?

Schöck Bauteile AG

Neumattstrasse 30

5000 Aarau

Téléphone : 062 834 00 10

Fax : 062 834 00 11

E-mail : info@schoeck-bauteile.ch